Qu’est-ce que le cloud privé ?

Définition du cloud privé

Un cloud privé est un environnement de cloud dont l’accès est restreint à une seule organisation. Les ressources numériques mises à disposition des utilisateurs sont hébergées sur des serveurs situés physiquement dans les locaux de l’entreprise ou chez un prestataire extérieur. 

Une solution de cloud privé offre une sécurité maximale car il est entièrement sous le contrôle de l’entreprise. Cette dernière peut en effet le configurer et le gérer comme bon lui semble, en fonction d’une politique de gestion du cloud qu’elle aura elle-même conçue.

Comment fonctionne le cloud privé ?

Le cloud privé s’appuie sur différentes technologies, dont la plus importante est la virtualisation. Cette technologie permet d’extraire les ressources informatiques de leur environnement physique d’origine pour les distribuer en fonction de la demande. 

Ainsi, des ressources matérielles telles que la mémoire, le stockage ou encore le processeur peuvent être allouées à des machines virtuelles avec lesquelles l’utilisateur final peut interagir comme si ces ressources étaient physiquement présentes dans sa machine. 

Les administrateurs du cloud s’appuient sur des logiciels de gestion pour contrôler l’infrastructure dans son ensemble, tandis que des logiciels d’automatisation se chargent des tâches courantes comme la mise à disposition et la gestion des différentes ressources du cloud.

Quels sont les différents types de clouds privés ?

Cloud privé sur site

Un environnement de cloud privé sur site est une forme de cloud qui est déployé au sein du centre de données interne de l’entreprise. Cette dernière est responsable de l’acquisition, de l’entretien, de la mise à niveau des ressources, ainsi que de garantir la sécurité de l’infrastructure. La gestion d’un cloud privé sur site représente un investissement conséquent, initialement mais aussi sur le long terme, en raison des coûts permanents associés.

Cloud privé géré par un tiers

Comme son nom l’indique, un cloud privé géré par un tiers est un cloud dont la gestion est confiée à une tierce partie. Cela permet à une entreprise d’offrir des services de cloud privé à ses clients même si elle ne possède pas en interne les ressources nécessaires au déploiement et à la gestion d’un cloud privé. 

Les clouds privés gérés sont généralement plus coûteux, mais ils permettent de déléguer complètement la maintenance, les mises à jour et même l’intégralité de la gestion du cloud.

Cloud privé virtuel sur cloud public

Cette forme de cloud privé consiste à déployer un cloud privé sur une infrastructure de cloud public. Toutes les opérations effectuées au sein d’un cloud privé traditionnel comme le déploiement d’applications, le stockage de données ou encore l’hébergement de sites web s’effectuent dans un environnement isolé et sécurisé. 

Ce type de cloud permet de bénéficier de toute la flexibilité d’un cloud public tout en profitant d’un niveau de sécurité ainsi que d’un niveau de contrôle supérieurs.

Pourquoi choisir un environnement en cloud privé ?

Le cloud privé permet aux organisations de mettre à disposition leurs ressources informatiques de façon flexible, tout en maintenant un niveau de sécurité optimal. En effet, de nombreux décideurs refusent d’opter pour le cloud public en raison de leurs politiques internes de sécurité, de leurs budgets ou de réglementations spécifiques (comme par exemple dans le domaine de la santé). 

D’autre part, le choix d’un cloud privé peut s’avérer plus judicieux si la charge de travail à assumer est de type stateless, c’est-à-dire qu’elle ne fait référence à aucune transaction passée (comme dans le cas du développement par exemple).

Avantages : personnalisation et gouvernance

Le premier avantage d’une architecture de cloud privé est la personnalisation. En effet, vous pouvez personnaliser l’environnement de travail avec des fonctionnalités spécifiques et le cloud peut être configuré pour offrir un accès aux données stockées à la demande ainsi qu’une prise en charge de toutes les opérations importantes sur ces données. 

L’autre avantage majeur du cloud privé est une meilleure gouvernance de ces données. Ainsi, la confidentialité des données est mieux assurée, ce qui permet de rester en conformité avec les différentes réglementations en vigueur (le Règlement Général sur la Protection des Données au sein de l’Union Européenne par exemple). 

Grâce à ces avantages, les entreprises peuvent exploiter pleinement les possibilités du cloud privé, en tirant parti de sa flexibilité tout en garantissant la protection et la confidentialité des informations.

Inconvénients : investissement initial et évolutivité

Néanmoins, avoir recours à un cloud privé présente également des inconvénients. L’un des inconvénients majeurs est le coût initial de sa mise en œuvre, qui doit être supporté par l’entreprise. En effet, le matériel nécessaire à la mise en place d’un cloud privé peut être très coûteux. 

D’autre part, l’entreprise devra posséder les compétences nécessaires en interne afin de mener à bien la gestion et la maintenance de ce type de cloud. Il faut néanmoins noter que le recours à un cloud privé hébergé chez un prestataire tiers permet de limiter les coûts. Et dans le cas où l’infrastructure est sous-utilisée, cette dernière peut finalement revenir assez cher à l’organisation qui l’exploite. 

De plus, si l’entreprise a besoin de plus de ressources, il lui faudra faire face à des investissements supplémentaires pour redimensionner son cloud. Ce processus prendra également plus de temps que dans le cas du redimensionnement d’une machine virtuelle.

Cloud privé : différences avec le cloud public et hybride

Le cloud public est mis en place et géré par un prestataire extérieur comme par exemple un fournisseur de services cloud. Ce fournisseur offre des services à un large éventail d’utilisateurs sur Internet. Le cloud public est généralement plus abordable et évolutif, mais il peut soulever des préoccupations en matière de confidentialité et de sécurité des données. 

Le cloud privé est quant à lui déployé sur les ressources internes d’une organisation, telles que des serveurs situés dans le centre de données de l’entreprise. Cette approche offre un contrôle plus étroit sur les données et les applications, ainsi qu’une meilleure sécurité. Le cloud privé ne nécessite donc pas de partager les données avec des fournisseurs externes, contrairement au cloud public et au cloud hybride. 

Cependant, la mise en place et la gestion d’un cloud privé peuvent être plus coûteuses, demandant un investissement initial important et des charges permanentes pour l’entretien et les mises à niveau. Le cloud hybride est un modèle de déploiement informatique qui combine à la fois les ressources du cloud public et du cloud privé au sein d’une même infrastructure. Cette approche permet aux entreprises de tirer parti des avantages des deux mondes.

Les données et les applications sensibles peuvent être hébergées sur le cloud privé, offrant ainsi un niveau élevé de sécurité et de contrôle, tandis que les données moins sensibles peuvent être hébergées sur le cloud public, afin de profiter de la flexibilité de ce dernier.

Orange Business vous accompagne sur la mise en place d’un cloud privé

Orange Business est le partenaire idéal pour vous accompagner dans la mise en place d’un cloud privé. En effet, Orange gère l’intégralité de ses infrastructures en France et à l’International afin d’offrir une qualité maximale à ses clients tout au long de leur projet. 

Les solutions de cloud d’Orange peuvent être hébergées dans les datacenters d’Orange ou dans ceux du client. Les équipes techniques d’Orange sont présentes sur toutes les zones géographiques importantes afin d’intervenir rapidement en cas de problème. 

Avec son expertise approfondie dans les services cloud et ses solutions d’entreprise, Orange Business peut vous aider à concevoir, déployer et gérer un cloud privé sur mesure répondant parfaitement aux besoins spécifiques de votre organisation. 

Grâce à des solutions sécurisées et hautement performantes, vous bénéficierez d’une infrastructure flexible et évolutive pour optimiser votre efficacité opérationnelle tout en assurant la protection de vos données sensibles. 

Faites confiance à Orange Business pour une transition réussie vers un cloud privé fiable et performant.

post-image
Infographie – Indicateurs environnementaux des datacenters

Show post
post-image
Livre blanc – Comment réduire la consommation énergétique et l’impact environnemental des datacenters

Show post
post-image
Le PCR « Datacenter et services cloud » de l’ADEME : collaboration et engagement d’Orange Business

L’Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME) joue un rôle essentiel dans la promotion de pratiques durables et respectueuses de l’environnement. Dans…

Show post