Comment savoir si un nom de domaine est disponible ?

Qu’est-ce que le nom de domaine d’un site internet ?

Comme vous avez une adresse physique dans le monde réel, votre site internet dispose également d’une adresse qui permet à une machine connectée à internet de le visiter. Cette adresse est appelée IP (Internet Protocol) et est une suite de nombre, ce qui n’est pas des plus évident à mémoriser. C’est pourquoi les sites utilisent également un nom de domaine, permettant de traduire les adresses IP en langage courant.

Le nom de domaine est composé d’une chaine de caractère, le label, qui correspond souvent au nom de votre entreprise et donc de votre site internet. Il est suivi d’une extension, qui peut être de plusieurs niveaux :

  • Les extensions nationales, ou ccTLD (Country Code Top Level Domain). Ce sont des extensions à deux lettres, apparenté à des états. Par exemple, le .fr est une extension nationale
  • Les extensions génériques, ou gTLD (Generic Top Level Domain). On y retrouve les autres extensions, comme .com, .net ou .org. 
  • Les nouvelles extensions , ou nTLD (New Top Level Domain). Il s’agit de toutes les extensions génériques qui ont été créées à partir de 2014 . Les .app, .top ou .online en font partie. 

Prenons l’exemple de notre site, orange-business.com. Ici, le label est orange-business et l’extension est .com, qui correspond au niveau des extensions génériques.

Un nom de domaine peut également être segmenté en sous-domaine. Les sous-domaines permettent de segmenter votre site encore plus. Par exemple, dans cloud.orange-business.com, le domaine principal est orange-business mais le sous-domaine est cloud. Les sous-domaines vous permettent de structurer votre site web de manière plus pertinente, en distinguant les différentes filiales de votre entreprise par exemple, ce qui rend la gestion de votre trafic et de vos potentiels clients plus facile.

Le sous-domaine le plus répandu est le www (World Wide Web) bien qu’il ne soit pas obligatoire. Vous remarquerez que cloud.orange-business.com, notre site web, n’a pas le sous-domaine www dans son URL.

Où trouver le nom de domaine ?

Ainsi, quand vous décidez de créer un site, il est essentiel que vous trouviez un nom de domaine. Toutefois, cela peut devenir problématique si votre premier choix a déjà un propriétaire. En effet, les noms de domaines sont attribués à la première personne qui en fait la demande. Ainsi, vous devez d’abord vous assurer que le nom de domaine est disponible. Les noms de domaines sont loués pour une durée déterminée, ils ne sont donc jamais cédés de manière définitive. Ainsi, si vous achetez un nom de domaine, celui-ci aura une date de péremption et il vous faudra renouveler son achat quand la date arrive à expiration. De manière générale, la durée d’un cycle de vie de nom de domaine est comprise entre 1 et 10 ans. La date d’expiration d’un nom de domaine est une information publique et des outils existent pour vous permettre d’accéder à ces informations. Vous pouvez par exemple aisément la trouver avec une recherche dans un moteur de recherche WHOIS.

Pour connaître la disponibilité et enregistrer un nom de domaine, plusieurs méthodes s’offrent à vous. Toutefois, le plus simple est encore d’utiliser un des nombreux sites spécialisés dans la question. Chez Orange Business Services, il vous suffit de rentrer le domaine recherché dans la base de données accessible depuis la page https://cloud.orange-business.com/offres/web/nom-de-domaine/ et le site vous renverra la disponibilité ou non du nom de domaine. En général, il vous sera également proposé le même nom de domaine mais avec différentes extensions par la même occasion. Vous pouvez ainsi choisir d’acheter votre nom de domaine avec l’extension retenue au début, mais également avec toutes les autres extensions courantes.

La plupart du temps, la première année de possession d’un nom de domaine est en promotion, aussi faites attention  aux frais de renouvellement et de modifications pour éviter les mauvaises surprises Notez aussi que certaines extensions sont plus chères que d’autres, allant de quelques euros à l’année à plusieurs dizaines voire centaines d’euros.

Quelques précautions à prendre

Quand vous réservez un nom de domaine, soyez sûr de le réserver pour toutes les extensions courantes. Ainsi si vous êtes en France, réservez votre nom de domaine avec le .fr, le .com et le .net par exemple. Une fois que vous êtes en possession de tous les noms de domaines possibles, vous pourrez aisément faire des transferts de trafics et des redirections vers votre site principal, pour ne pas devoir faire une multitude de clones de votre site pour chaque extension. Si vous en avez le budget, pensez également à acheter votre nom de domaine avec ses variantes, en singulier et au pluriel par exemple. Vos clients peuvent en effet se tromper dans l’orthographe de votre entreprise, et posséder les sites avec les noms de domaines avec les fautes les plus courantes vous assurent un meilleur contrôle sur votre image.

Avant de réserver votre nom de domaine, il est également avisé de faire un tour sur le site de l’INPI afin de faire une recherche dans la base de données du nom des marques et des entreprises, vous évitant d’éventuels litiges par la suite.

Vérifiez également les antécédents de ce nom de domaine. Si celui-ci a été possédé par une activité peu recommandable, il se peut que Google l’ai déjà blacklisté, où que de nombreux sites également peu recommandable pointe vers lui. La gestion de ces antécédents peut par la suite devenir un vrai casse-tête, aussi il s’agit de ne pas négliger cette étape. 

Connaître la date de création d’un nom de domaine

Les informations relatives au possesseur d’un nom de domaine sont publiques. En France, les noms de domaines sont attribués par l’Afnic (l’Association française pour le nommage  internet en coopération).

Ainsi, vous trouverez dans leurs bases de données toutes les informations relatives à la date du dépôt du nom de domaine, sa date d’expiration, mais également le nom de l’entreprise qui possède le domaine ou l’hébergeur, si la possession est déléguée.

Attention, la base de données de l’Afnic ne recense que les domaines avec une extension gérée par elle (essentiellement les .fr, mais également les autres domaines français, comme le .re pour la Réunion par exemple). Pour obtenir des informations sur des extensions différentes, comme le .com par exemple, un certain nombre d’outils de recherche WHOIS internationaux existent.

Votre nom de domaine chez Orange Business Services

Orange Business Services propose l’enregistrement de noms de domaine et l’hébergement de sites web sur ses propres serveurs. En choisissant l’offre nom de domaine d’Orange Business Services, vous disposez d’une infrastructure fiable et hautement sécurisée, d’un choix parmi plus de 800 extensions, de nombreux services pour protéger efficacement vos noms de domaine et des outils pour la gestion de vos enregistrements DNS en toute autonomie. La création des sous-domaines est gratuite et illimitée et vous bénéficiez d’un accompagnement par des experts pour vos opérations les plus complexes. Retrouvez plus d’informations sur notre site internet.

diam sed sem, sit lectus commodo dapibus dolor felis eget accumsan