Desktop as a Service (DaaS) : postes de travail virtualisés

L’informatique professionnelle est de nos jours de plus en plus virtualisée. Désormais, les utilisateurs veulent avoir accès à leurs applications et à leurs données à tout moment et de n’importe quel endroit.

Dans cette optique sont apparues ces dernières années plusieurs solutions, dont le Desktop as a Service est l’une des dernières évolutions. Dans cet article, nous allons examiner ce que l’on entend par Desktop as a Service et ce qu’il peut concrètement apporter aux entreprises qui le déploient.

Qu’est-ce que le Desktop as a Service ?

Le Desktop as a Service, ou DaaS, est une solution de cloud computing dans laquelle un prestataire extérieur à l’entreprise fournit l’ensemble des applications nécessaires à la mise en place de postes de travail virtuels. Ce prestataire gère la solution d’un bout à l’autre : la maintenance, les sauvegardes, le stockage, ainsi que la mise en réseau des postes de travail.

Cette solution est idéale pour les petites entreprises qui n’ont pas les ressources suffisantes pour créer et maintenir leur propre infrastructure.

Quels sont les avantages d’un service de Desktop as a Service ?

Améliorer la sécurité des données

Toutes les données de l’entreprise étant stockées au même endroit, les risques de piratage sont considérablement réduits. Même si un poste de travail venait à être volé, il suffirait de le déconnecter du réseau pour le rendre inutile, ce dernier ne contenant aucune donnée en local. Les mises à jour de sécurité sont également plus faciles à installer, car elles peuvent être déployées sur tous les postes en même temps.

Réduire les interruptions de service informatique

Le Desktop as a Service permet de mettre à disposition des utilisateurs un support informatique distant, ce qui réduit les risques d’interruption de service. En cas d’événement imprévu comme un incendie ou une catastrophe naturelle, la reprise d’activité peut se faire beaucoup plus rapidement car les applications et les données produites par les utilisateurs ne seront pas touchées.

Réduire le coût d’utilisation

Le paiement par abonnement permet de réduire les coûts d’utilisation en ne payant que ce dont l’entreprise a besoin. L’abonnement rend en outre les dépenses de fonctionnement plus prévisibles.

D’autre part, l’entreprise économise également en matériel, car les ressources permettant de faire fonctionner une solution de DaaS sont beaucoup moins élevées comparées à une solution informatique traditionnelle.

Augmenter la flexibilité d’utilisation

Le Desktop as a Service peut s’exécuter sur une grande variété d’ordinateurs et de systèmes. Les collaborateurs peuvent donc amener leurs propres terminaux au travail, dans le cadre d’une démarche de BYOD (Bring Your Own Device).

Quelle est la différence entre DaaS et VDI ?

Le DaaS est une solution de virtualisation des postes de travail, comme le VDI, mis à part le fait que c’est un prestataire tiers qui héberge et gère toute la solution.

Le Desktop as a Service est beaucoup plus simple à mettre en place que le VDI et ne nécessite pas qu’une personne formée spécifiquement pour cette tâche soit présente dans l’entreprise. Les nouveaux postes de travail peuvent être déployés sans achat de matériel supplémentaire, ce qui réduit considérablement le CapEx (Capital Expenditure). Le service informatique interne doit juste gérer les postes de travail, sans se préoccuper de l’infrastructure.

Avec le VDI, les postes virtuels sont déployés à partir du data center de l’entreprise, et c’est le service informatique de cette dernière qui est chargé de gérer et maintenir l’ensemble. Cela permet d’offrir plus de contrôle sur les postes de travail et une meilleure gestion de la performance globale du système sans avoir à réinvestir de l’argent comme avec le DaaS. En effet, même si le Desktop as a Service ne nécessite qu’une dépense initiale assez faible, le VDI peut s’avérer moins coûteux sur le long terme, en fonction des nécessités du déploiement ultérieur de l’infrastructure.

Enfin, le VDI permet de garder ses données au niveau local, pour plus de sécurité. En cas de problème, le VDI élimine une strate au niveau du support, car ce dernier est pris en charge par le service informatique interne de l’entreprise.

Solution de Desktop as a Service par Orange Business

L’offre Flexible Workspace User Experience proposée par Orange Business répond aux exigences d’une solution de Desktop as a Service performante.

Un audit est au préalable réalisé afin de prendre en compte les besoins et les attentes de votre entreprise et préparer au mieux la virtualisation des postes de travail.

L’hébergement et la gestion des postes de travail sont entièrement pris en charge par Orange. Le service est évolutif afin de s’adapter au mieux aux futurs besoins de l’entreprise. Un tableau de bord permet de suivre en temps réel la qualité de service apportée aux collaborateurs et anticiper les éventuels incidents.

Les nouveaux postes de travail peuvent être opérationnels en très peu de temps, ainsi que les nouvelles versions des logiciels et des systèmes d’exploitation. Le télétravail peut par exemple être mis en place très rapidement au sein de l’entreprise.

FAQ

  • Quel est le fonctionnement du Desktop as a Service ?

Le Daas fournit toutes les applications nécessaires au fonctionnement d’un poste de travail via un cloud public ou privé. Les utilisateurs y accèdent grâce à un navigateur Internet ou une application dédiée, aussi bien sur PC, tablette ou smartphone. L’accès au service se fait sur abonnement et le prestataire gère le déploiement, la maintenance, la sécurité ainsi que les mises à jour de l’ensemble.

  • Quelles sont les limites du DaaS ?

Le Daas peut finalement revenir plus cher qu’une solution de VDI, en fonction des besoins supplémentaires rencontrés lors du déploiement de la solution. D’autre part, certains secteurs ou pays peuvent interdire le recours au DaaS en fonction de leur propre réglementation. C’est le cas du secteur financier et de la santé par exemple. Enfin, certaines limitations techniques du DaaS peuvent nuire à son déploiement, comme l’impossibilité d’utiliser plusieurs moniteurs ou de faire une redirection USB.

  • Que signifie le terme VDI ?

Le terme VDI signifie Virtual Desktop Infrastructure, ou Infrastructure de Bureau Virtuel.