Article – Cloud et FinOps, le duo gagnant pour optimiser vos budgets IT

Le cloud est un des piliers stratégiques de la transformation numérique des entreprises. Si migrer dans le cloud permet d’optimiser les budgets IT, il est fortement conseillé de l’associer à une démarche FinOps pour tirer le meilleur parti du cloud et réaliser des économies substantielles. Explications.

Le cloud pour un budget IT sous contrôle

Héberger des services et des applications sur des serveurs locaux nécessite des investissements importants pour acheter le matériel, le mettre à jour, le sécuriser ainsi que des ressources humaines et expertises qui pourraient être dédiées à des activités à plus forte valeur ajoutée pour servir encore mieux vos clients internes et externes.

La flexibilité du cloud vous permet de dimensionner au plus juste vos infrastructures IT et de payer à l’usage tout en restant évolutives pour s’adapter à vos projets et croissance. En choisissant le règlement au forfait, vous pouvez davantage affiner la prédictibilité de vos dépenses pour assurer un budget stable et anticipé.

Le cloud offre, également, l’avantage de transformer vos dépenses d’investissements matériel (CAPEX) en dépenses d’exploitation (OPEX) pour lisser vos budgets dans le temps.

Pour bénéficier rapidement des premiers avantages financiers du cloud, vous pouvez simplement transférer vos serveurs virtualisés et applications métiers tels quels, en mode « lift and shift », dans le cloud à partir du moment où celui-ci utilise la même technologie de virtualisation que celle de vos infrastructures actuelles.

Pour réduire davantage vos coûts cloud, il est fortement conseillé d’adopter une démarche FinOps, dès le démarrage de tout projet cloud.

Le FinOps pour une optimisation des budgets cloud

Le FinOps, ou contraction de “finance” et “(Dev)Ops ”, consiste à mettre en place des méthodes agiles de collaboration entre les équipes développement et opérations pour optimiser les coûts cloud computing dans le respect de la stratégie business de l’entreprise.

La démarche FinOps implique :

  • La vérification, en continu, de l’adéquation des ressources cloud utilisées en fonction des besoins et l’ajustement à la hausse comme à la baisse sans attendre la fin d’un cycle, d’un contrat ou d’un changement de serveur.
  • L’étude précise des coûts cloud pour les répercuter au plus finement sur chacune des entités utilisatrices en se positionnant, ainsi, comme un centre de services.
  • L’automatisation de la collecte et de l’analyse des données de mesure pour faciliter la génération d’alertes en cas de dépassement budgétaire.

Migrer une infrastructure dans le cloud en y adossant des outils FinOps aident les entreprises à contrôler les dépenses et à réduire les ressources gaspillées ou inutilisées, pour économiser sur les budgets IT.

Adopter une démarche FinOps favorise un meilleur équilibre entre services rendus, performance et coûts. Le FinOps sert, également, la stratégie d’éco-responsabilité ou RSE de l’entreprise dans la mesure où l’utilisation optimisée des ressources informatiques permet de réduire l’empreinte carbone tout en conservant la meilleure expérience utilisateur.

Même si, de prime et abord, la mise en place d’une telle démarche peut paraître complexe car elle nécessite des compétences spécifiques, l’entreprise peut s’appuyer sur des expertises externes spécialisées FinOps et des solutions cloud prêtes à l’emploi. Orange Business Services accompagne les entreprises, de bout en bout, dans tous leurs projets cloud et leur transformation cloud native, tout en optimisant leurs budgets.